12 juin 2008

Remédions à ce calme plat

    Oh la laaa!! y a plus personne qui vient sur mon site! c carrément déprimant. J'vais être obligée de remédier à ça. Et quoi de mieux, dans pareille situation que d'écrire un petit article. Le hic (non je n'ai pas bu...) c'est que je n'ai rien à dire.
    Voilà presque deux semaines que je suis de retour à Nantes. J'ai ainsi pu profiter pleinement de mon temps (pas de rapport à faire) pour étudier avec rigueur et précision mes lames minces. Craignant fortement d'avoir un terrible mal de coeur à cause de ce satané microscope polarisant, l'idée me vint avant de partir à Nantes de faire une cure de cocculine. Pour ceux qui ne sauraient pas c'est un anti-mal des transports homéopathique. Ne nous lançons pas dans le terrible débat Homéopathie : marche ou marche pas, remarquons juste que la cocculine, c'est pas très efficace quand on a mal de coeur en voiture...J'en ai fait l'expérience en allant à Saint Chinian il y a plus d'un mois maintenant. J'ai souffert.
    J'ai donc faire une cure préventive de cocculine tout le week end précédent mon pilotage de microscope polarisant. J'ai  été obligée de céder à cette méthode, j'aurais bien utilisée la Nautamine mais je voulais pas m'endormir en pilotant le microscope...
    Et la magie des plantes opérant, je n' ai pas eu le mal du microscope de la semaine. En fait, je crois surtout que   ça vient plutôt de ma conduite du microscope que j'ai tenté de rendre plus lente (y a eu beaucoup beaucoup de stops lors de cette étude de lames) et plus souple.
    Demain, je fais de la diffraction des RX sur des roches permiennes et de la bauxite post Sinémurien. Mias pour ça, il a fallu que je détruise des bouts de roche pour en faire des poudres. J'en connais qui aurait utilisé de la dynamite pour ça...Mais moi j'utilise des méthodes plus douce.Quoi que... D'abord j'émiette la roche à coup de marteau puis je mets mes petites miettes dans une machine qui va faire de la poudre. C'est là que ca devient complexe car faut tendre les câbles de la machine mais pas trop, mais pas  insuffisamment. Un subtil dosage que je maitrise pas trop.
    Toujours est il que je me suis rendue compte que dans ma poudre il restait des petits grains d'un mm.Alors ce soir j'ai ramené mes pots chez moi pour faire le tri avec une pince à épiler. Et puis après avec une petite règle je préparais des lignes pour remettre plus facilement dans les pots. Et pendant ce temps la mes voisins regardaient par la fenêtre et se demander ce que je pouvais bien faire avec de la  blanche.... et de la rouge (Oui je fais dans l'originalité) et toutes ces pailles dans un récipient. N'empêche que j'ai du en sniffer ...respirer de la poussière de cailloux.
    J'arrête, j'arrête, je parle de trucs dont je connais rien. La meuf elle a vu une fille y a 10 ans faire une Overdose dans Pulp Fiction et ça y est elle s'y croit trop.   

18686501_w434_h_q80

Je me tais car j'suis même pas drôle.

Posté par didiclub à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Remédions à ce calme plat

Nouveau commentaire