08 juillet 2008

Eldorado de Bouli Lanners

    La bande annonce de ce film présentait à la quinzaine des réalisateurs pendant le festival de Cannes 2008 m'avait touché par sa loufoquerie. C'est pourquoi j'ai profité de la fête du cinéma (que j'ai d'ailleurs complétement raté: un seul film vu...) pour aller le voir.
    Eldorado, c'est un road movie dans la grisaille et la verdure de la Belgique, la rencontre entre un vendeur de voiture solitaire (Bouli Lanners) et un jeune toxico en mal d'amour (Fabrice Adde). Le film suit leur pérégrination et les dévoile petit à petit au fil de leur rencontres toujours pittoresques.
    Eldorado est parsemé de répliques mordantes et de situations cocasses: de l'humour un soupçon absurde qu'on délecte avec plaisir. Et malgré ça, une goutte de mélancolie finit par imprégner le film alors qu'on espérait qu'elle sèche.
    Le visuel du film est à l'image de l'affiche: magnifique. Le paysage, le temps sont des acteurs à part entière. Ils reflètent la souffrance intérieure, cachée derrière l'humour, de ces deux personnages.

   Beauté grise

18936535_w434_h_q80

Posté par didiclub à 16:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Eldorado de Bouli Lanners

Nouveau commentaire