09 avril 2008

Pénélope

    L'histoire d' une jeune femme née  avec le nez et les oreilles d' un cochon à cause d' un sort maléfique, cherchant  désespérement l'homme qui brisera le sort.   
    Je suis allée voir ce film hier en avant-première à Nantes. La salle était loin d'être blindée. Au fur et à mesure qu'elle se remplissait, je me suis rendue compte que les gens venues voir le film pouvaient tous être regroupés en un nombre réduit de catégories. Tout d'abord, les adolescentes de moins de 20 ans venues entre filles mais toujours en duo. Ensuite, les mamans et leur fille de 10 ans à peine. Puis les couples  entrainés vers ce film par leur moitié féminine, se bégotant tout le long du film et méritant bien qu'on leur foute une targnolle. Puis nous tombons sur les femmes , peut être vieille fille, venues seule. Et enfin des hommes d' ge mûre mal rasés , sûrement à la retraite , venus raviver leur libido. Euh, non. Sur ce coup là je me suis trompée : ces deux hommes d'âge mûre se sont avérés être des cinéphiles, cette sorte de personne qui prend des notes sur le film qu'elle est en train de regarder, et qui s'ouvre à tous les genres , même les plus inattendus, se sacrifiant sur l'autel de la culture cinématographique. Un peu comme moi qui suis allée voir Pénélope pour faire la critique d 'un genre qu'on rencontre très peu sur mon blog. Sacrifice pour vous...
    Mais non!!! c'est pas vrai!!! Je suis allée voir Pénélope uniquement parce que j'en mourrais d' envie!!!La bande annonce m'avait fait trop envie. Oui, je suis une fille et je cède avec une facilité déconcertante à toute histoire d' amour mettant en scène une belle et une bête ( ou l'inverse en l'occurence ) , un prince charmant, des méchants, des gentils et des sortilèges lancés par des méchantes sorcières...AAAAAHHH! J'AVOUE!!! J'avoue aussi que j'ai adoré ce film, malgré sa légère mièvrerie. Bref si vous êtes une fille, allez le voir.
    Mais une critique de cinéma se doit d'être constructive, je vais donc faire un petit effort de reconcentration.
    Pénélope est née  avec un groin et de drôles d'oreilles pointues à cause d'un sort lancé par une sorcière sur la noble famille. Pour briser ce sortilège elle doit se faire aimer puis épouser par un sang bleu comme elle. Chose qui s' avère fort délicat. Ce film a pour morale ( il y en a toujours une dans un conte ) de s'accepter telle que l'on est.
    Malgré son côté un peu mièvre , ce film un soupçon féerique est plein de charme et nous transporte avec plaisir dans un Londres coloré et pétillant (bien que je ne l'ai pas toujours reconnu ...Notamment la city...). Sur un thème un brin vieillot, le réalisateur a dessiné une fresque  fantaisiste dans l'air du temps. Certains voient dans Pénélope un zeste de Burton. Sympathique compliment.
  Ce qui fait le charme du film, c'est peut être que justement il assume pleinement son côté mièvre.Les personnages sont touchants et très bien interprétées. Et c'est sans compter sur les décors magnifiquement enchanteurs et les habits de Pénélope splendides.
    Je conseille donc ce film aux filles un brin rêveuse. Mais je n'ose le proposer  à la gente masculine qui   je  pense ne sera pas sa majorité  sensible à l'atout charme du film, James McAvoy, qui avec son apparence un soupçon destroy a enflammé mon coeur . J'en ai rêvé toute la nuit.... Bref, bonsoir.

18907019_w434_h_q80

Posté par didiclub à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pénélope

Nouveau commentaire