31 mars 2008

Inondation

    A la fac de sciences de Nantes,  géologues et chimistes doivent partager le même bâtiment. Tandis que les premiers sont au rez de chaussé, les seconds sont à l' étage.
     Ce matin , je rentre dans mon bureau. Qui en fait n'est pas mon bureau : c'est la salle de carto. Elle est grande avec des ordinateurs et une grande table. Il a été décidé que je m'y installerai  pendant mon stage. J'entre donc dans mon bureau , et là que vois-je un monticule de bouquin. Pas plus d' un minute plus tard apparait leur propriétaire, un chercheur logeant dans la salle d' en face. J'apprends aussitot que son bureau a subi une inondation pendant le week end mouillant jusqu' aux os ces bouquins de géologue. Enervant de sa part qui durera toute la matinée, attisé par ses collègues qui viennent sourires aux lèvres voir l' étendu des dégats. Mon bureau (= la salle de carto) est alors devenue une sorte de buanderie, là ou on sèche le linge ou plutot les livres. Et ce à renfort de petits radiateurs. La sale de carto qui habituellement est plutot fraiche s'est transfromée en petit sauna. C'était sympa... Mais pourquoi cette inondation? A cause des habitants du premier étage. Ces abrutis de chimistes! dixit le prof...Un raccordement d'un truc réfrigérant a pété pendant le week end. Mais si seulement c'était la première fois, on aurait pu pardonner. Mais non, en sept ans de travail au labo de Nantes, ce prof a été quatre fois inondés par les chimistes!!!Non ça ne passe plus.
     Et le clou de la journée : une étudiante de ce chercheur demande un entretien avec lui pour parler...d'hydrogéologie.

Posté par didiclub à 19:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Inondation

    imprimante folle

    Et après l' inondation , l' imprimante folle qui crache une feuille blanche toutes les deux heures.
    Se passe des trucs bizarres a Nantes.

    Posté par didiclub, 01 avril 2008 à 19:02 | | Répondre
  • pardon...

    ...pour la faute d' orteaugrafe à "se passent"

    Posté par didiklub, 01 avril 2008 à 19:03 | | Répondre
Nouveau commentaire