24 mars 2008

Yersin : l' agronome

IV- Alexandre Yersin : l' agronome
1) L'arbre à caoutchouc

En 1899 , il acclimate  par ses propres moyens l' arbre à caoutchouc ou hévéa en Indochine afin  d' apporter au pays une certaine indépendance  et de quoi assurer sa fortune. C'est ainsi que la première récolte de 1904 est acheté par l' entreprise Michelin fabricant de pneu ce qui permettra là encore à l'institut de financer ses travaux. C'est ainsi que l' Indochine est devenu le premier pays exportateur de caoutchouc produisant 10 millions de tonnes en 1931.

2) L'arbre à quinine

La quinine est extraite de l' arbre quinquina. Depuis plusieurs siècles ce produit est reconnu comme étant  efficace contre  une maladie particulière: le paludisme.


! Informations sur le paludisme !

Le paludisme est une maladie infectieuse de l'homme et des animaux , caractérisée pas des accès de fièvres intermittentes dont  l' agent responsable est un protozoaire, organisme unicellulaire ayant besoin  de moustiques comme les anophèles pour être transmis à l'homme et ainsi se reproduire. Il se nourrit de l'hémoglobine humaine qu'il digère à l' aide d'une enzyme. Ce plasmodie a été découvert par Laveran en 1881.

 

  • La prophylaxie du paludisme comporte la lutte contre les moustiques, et l' administration d' anti-paludéens aux sujets sains et malades en milieu contaminé dans un but préventif.

  • L' écorce de quinquina, arbre d' Amérique du Sud était utilisée par les Incas sous forme de décoction. Au Pérou les Jésuites utilisaient l' écorce du quinquina dès 1633 pour lutter contre les fièvres intermittentes.

  • Pelletier et Caventou  identifient en 1820 le principe actif de l' écorce de quinquina: la quinine. Celle-ci a en effet la capacité  d' inhiber l' enzyme responsable de la destruction des hématies et de bloquer ainsi le cycle de reproduction du protozoaire. Ceci a permis de traiter les sujets malades avec une plus grande efficacité ainsi que de  protéger les sujets sains par de petites doses prises régulièrement

    A.Yersin décide vers 1915 d'ouvrir une nouvelle station agricole afin d' acclimater le quinquina et d' assurer l' indépendance de l' Indochine face à la maladie. Il lui faudra 20 ans pour obtenir des résultats satisfaisants , c'est à  dire  avoir une teneur suffisante en quinine dans les écorces. C'est ainsi qu'en 1931 , 2100 tonnes d'écorces de quinquina sont traitées.

Posté par didiclub à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Yersin : l' agronome

Nouveau commentaire