17 février 2008

Glaucome

Quelques informations sur une maladie héréditaire : le glaucome. ATTENTION, CETTE ARTICLE PEUT CONTENIR DES ERREURS
Printemps 2005 en France:  première campagne nationale d' information et de dépistage du glaucome organisée par le Comité de lutte contre le glaucome et  la société française de l' ophtalmologie, action dérisoire quand on sait que cette maladie oculaire est la seconde cause de cécité dans le monde ;touchant environ 800 000 français, et encore bien plus quand on découvre au détour de statistiques qu'un même nombre d'individus en seraient atteints sans le savoir. On se rend compte alors à quel point les campagnes d' informations sont importantes pour espérer réduire le taux de cécité du à cette maladie. C'est justement dans cette optique de sensibilisation que nous présenterons dans les pages suivantes cette maladie.
Pour cela nous allons tout d' abord traiter de l' anatomie de l' oeil ce qui nous servira de base pour définir la maladie du glaucome . Enfin, nous présenterons les moyens de dépistage et les traitements.


A- L' oeil 

    L' oeil humain est un organe sensoriel capable de recevoir de la lumière et de la transmettre au cerveau.

I-Son anatomie

fonctionnement_oeil3

    L' oeil ayant  des caractéristiques semblables à celles d' un appareil optique, nous allons pour comprendre son anatomie suivre le trajet d' un rayon lumineux en son sein.

    Un rayon lumineux pénètre l' oeil par une structure transparente appelée  cornée. Il passe ensuite à travers la pupille délimitée par l' iris qui est un  muscle circulaire de couleur pouvant se contracter  pour diminuer  le diamètre  de la pupille . L'iris a un rôle de diaphragme, c'est à dire qu'il limite la quantité de lumière entrant dans l'oeil ce qui lui permet  de s' adapter à une vision de près ou de loin en rendant l' image plus nette.

    Le rayon lumineux poursuit son voyage à travers le cristallin . Celui ci est lié aux muscles ciliaires qui lui permettent de se déformer et donc de s' accommoder à une vision de près ou de loin. Il  agit  en fait comme une lentille optique convergente .

    Le rayon lumineux traverse ensuite  un vaste espace rempli d'une substance appelée humeur vitrée pour enfin atteindre la rétine qui tapisse le fond de l 'oeil. C'est sur la rétine que se forme l' image de l' objet observé . La rétine est un tissu nerveux formé de deux types de cellules, les cônes et les bâtonnets ,respectivement sensibles à une forte et à une faible luminosité, qui traduisent la lumière en influx nerveux. Ils sont reliés à des fibres nerveuses qui sont au nombre de 1 200 000.

    Au milieu de la rétine se situe un trou arrondi appelé papille ( à ne pas confondre avec la pupille) optique .Cette papille est la région de la rétine  où les fibres nerveuses s'insèrent dans le nerf optique. Le nerf optique envoie ensuite l' information lumineuse au cerveau.

II- Les liquides

    L'oeil est composé de deux liquides : l' humeur vitrée que nous avons vu précédemment, et l' humeur aqueuse qui nous intéresse plus particulièrement.

  • L' humeur vitrée  est une substance gélatineuse située entre le cristallin et la rétine. elle représente 60% du volume de l' oeil et permet de maintenir collée la rétine à la paroi de l' oeil.

  • L'humeur aqueuse:

¤ son utilité:

Comme l' humeur vitrée, l' humeur aqueuse permet de maintenir la forme sphérique de l' oeil. Mais elle permet aussi de nourrir la cornée qui n'est pas irriguée par des capillaires sanguins. Elle est en effet composée d' eau mais aussi de vitamine C, de glucose, d'acide lactique, de protéines.

¤ sa sécrétion: L' humeur aqueuse est sécrétée en permanence  par les  procès ciliaires situés dans la chambre postérieur de l' oeil entre l' iris et le cristallin.

¤ sa circulation dans l' oeil:
    L' humeur aqueuse  passe entre le cristallin  et l' iris, pénètre dans la chambre intérieure via la pupille . Elle est ensuite évacuée par le canal de schlemm puis le trabeculum situé dans l' angle irido-cornéen; cet angle est formé par  la face antérieure  de l' iris et la face postérieure de la cornée. L' humeur aqueuse est alors évacuée dans la circulation sanguine.


B-Le glaucome

Le glaucome est une maladie des yeux la plus part du temps bilatérale. Elle se caractérise par une destruction progressive du nerf optique au niveau de la papille optique. Celle-ci subit une augmentation de son excavation  du à la raréfaction des fibres optiques .

La destruction du nerf optique entraîne petit à petit la diminution du champ visuel pouvant entraîner la cécité.

I-les mécanismes mis en jeu dans la mise en place d' un glaucome.

1)-Comment s' explique l' excavation de la papille optique?

Il existe trois théories différentes:

  • La théorie mécanique. c'est celle qui semble s' appliquer à la plus part des glaucomes. Selon elle, la papille optique serait compressée sous l' effet d' une augmentation anormale de la pression dans l'oeil  appelée hypertonie oculaire . La papille serait alors « strangulée » ce qui provoquerait  la cision de certaines fibres optiques. En conséquence, la papille optique verrait son excavation augmenter.

  • La théorie ischémique. C'est une insuffisance circulatoire du sang dans les capillaires sanguins de la rétine qui est à l' origine de l' excavation. La rétine n' étant plus nourrie, il est possible que les fibres optiques s' atrophient. Cette théorie explique les glaucomes dit à pression normale que nous étudierons ultérieurement.

  • la théorie de l' apoptose. Une stimulation excessive d' un  neurotransmetteur normalement présent dans l' humeur vitrée et la rétine  entraînerait l' apoptose des fibres, c'est à dire que ce neurotransmetteur leur commanderait de se suicider.

En résumé, le glaucome se caractérise donc la plus part du temps par

--un élargissement de l' excavation de la papille optique;

-- une élévation de la pression intraoculaire ( hypertonie oculaire) dépassant les 21 mmHg , sachant que la moyenne est de 16 mm Hg, bien que certains glaucomes se font a pression normale.Il faut par ailleurs prendre en compte que  l' hypertonie oculaire  n' entraîne pas forcément de glaucomes;

--une altération du champ visuel.

Si la perte de la vision optique est la plus part du temps du à une élévation de la pression oculaire, on peut alors se demander  de quoi résulte cette dernière.

2) Comment s' explique l' augmentation de la pression oculaire?

Rappelons que l' oeil contient un liquide particulier appelé  humeur aqueuse qui est régulièrement sécrété et éliminé. Il y a donc  un équilibre entre la quantité produite et la quantité évacuée. Mais si celui-ci  est rompu ,  le volume d' humeur aqueuse dans l' oeil augmente anormalement, ce qui peut alors entraîner une hypertonie oculaire à l' origine de la compression du nerf optique et donc de sa destruction.
3) Comment s' explique l' augmentation anormale d' humeur aqueuse?

Il existe différents types de glaucome qui peuvent être classés en deux grands groupes qui définissent les raisons pour lesquelles il y a augmentation de la quantité d' humeur aqueuse.Ces deux grands groupes sont les glaucomes à ouverture d' angle et les glaucomes à fermeture d' angle.

a-Le glaucome à ouverture d' angle.

Il se différencie en deux sous-catégories: le glaucome dit primitif ou chronique et le glaucome dit secondaire. Pour ces deux glaucomes à angle ouvert, l' augmentation du volume d' humeur aqueuse est due à l' obstruction du trabeculum ce qui empêche alors le liquide de s' évacuer dans le flux sanguin. La pression augmente alors, engendrant la compression du nerf optique et sa destruction. Dans le cas du glaucome chronique, la cause de cette obturation n' est pas connue alors que pour le glaucome secondaire on soupçonne d' autres maladies de l' oeil telle la myopie, presbytie, ainsi que la prise quotidienne de corticoïdes en collyre d' en être à l' origine.

Le glaucome à angle ouvert est le plus répandu: il concerne environ 90 % des personnes atteintes des glaucomes soit 1% de la population française déclarée.

Notons que le glaucome à angle ouvert doit son nom au fait que l' angle irido-cornéen est normal.

  • l'évolution du glaucome

Le glaucome chronique passe pas trois stades caractéristiques:

--le stade tonométrique:Au début de la maladie,  le glaucome est asymptomatique: le patient ne ressent aucune douleur et n' a aucun trouble de la vision .Seul un examen chez un ophtalmologue permet de le dépister. Ce stade peut durer une dizaine d' année.

--Le stade campimétrique:Le champ visuel subit des altérations. Le patient perd tout d' abord la vue dans les zones périphériques du champ visuel. Ces zones sont appelées scotome. Elles s'étendent progressivement pour atteindre le point central du champ visuel. Ce n'est qu ' à partir de ce moment que l' acuité visuelle  chute de à 1/10.C'est à ce moment là que le malade prend conscience du glaucome.

--Le stade terminal ou  glaucome absolu:l' acuité visuelle est nulle, la tension oculaire très élevée, et le globe oculaire douloureux. On ne peut alors plus rien faire si ce n'est l' énucléation du globe oculaire en cas de douleurs contraignantes.

  • les facteurs de risque:

- L' hypertonie oculaire;

-L'age: la fréquence de personnes atteintes par le glaucome à angle ouvert augmente considérablement à partir de 40 ans;

-Origine ethnique : les populations à peau noire sont plus touchées et plus sévèrement;

-Maladies : myopie, diabètes(cas du glaucome secondaire);

-Médicaments: prise de corticoïde en collyre(cas du glaucome secondaire);

-Hérédité: 30% des glaucomes a angle ouvert, sont héréditaires. C'est pourquoi toute personne ayant dans sa famille des antécédents de glaucome doit se faire dépister dès 38 ans. Un des gènes responsables a par ailleurs étét localisé sur le chromosome 1.

  • Il existe d' autres formes cliniques pouvant être rapprochées du glaucome chronique à angle ouvert par leurs symptômes. En voici une petite liste non exhaustive:

--le glaucome à pression normale:

Ce glaucome est  particulier: la pression intra-oculaire est tout à fait normale. La destruction du nerf optique semble donc être  due à des troubles de circulation du sang au niveau de la papille optique.

( nous sommes donc dans le cas de la théorie ischémique).

--le glaucome chez les jeunes:

Bien que le glaucome soit une maladie touchant plus particulièrement les adultes de plus de 40 ans, il peut arriver que certains glaucomes soient congénitaux et apparaissent dès la naissance: ce sont des glaucomes infantiles. Ils sont plutôt faciles à repérer car la tension de l'oeil beaucoup trop forte pour un bébé fait anormalement grossir l' oeil.

Mais certains glaucomes dits juvéniles peuvent apparaître pendant l' enfance et l' adolescence . ils sont plus difficiles à diagnostiquer et ont une évolution sévère et rapide.

--glaucome du myope fort:

Le diagnostic est rendu difficile à cause de la modification du champ visuel due à la myopie.

--glaucome cortisonique: Il est du à la prise quotidienne de gouttes de cortisone dans l' oeil ou bien à une prise abondante de cortisone par voie générale. La tension oculaire peut être abaissée par arrêt de la cortisone.

b- le glaucome a angle fermé.

Dans le cas de ce glaucome ,  l' angle irido-cornéen, formé par l'iris et la cornée , est  refermé ce qui empêche l'écoulement de l' humeur aqueuse qui ne peut alors joindre le trabeculum pour être évacué dans la circulation sanguine.L' humeur aqueuse s' accumule dons dans l' oeil d'où l' augmentation de la pression oculaire.

Ce type de glaucome est rare en France (10% des cas de glaucome) mais particulièrement grave. En effet,l' augmentation de la pression est soudaine, de ce fait le patient ressent tout de suite des douleurs  très vives , son oeil devient rouge et une baisse rapide de l' accuité visuelle est possible. De plus, le patient peut avoir nausées et vomissements. On a affaire à une urgence clinique, le patient doit tout de suite se rendre à l' hopital pour ne pas risquer le glaucome absolu.

  • les facteurs de risque:

-L'age : Au de la de 50 ans, le risque augmente considérablement

-L'origine ethnique : Les population asiatiques et esquimaux sont beaucoup plus touchés, à cause de la forme de leurs yeux ( yeux bridés) qui diminuent déjà naturellement l' angle iridocornéen.

-Le sexe : les femmes sont plus atteintes que les hommes

-Les maladies : cataracte,gros cristallin, hypermétropie,

-Les médicaments: certains  collyres pouvant entraîner la dilatation de la pupille comme les psychotropes

C- Dépistage du glaucome et traitements

I- Dépistage

Comme nous avons pu le voir dans le chapitre précédent le glaucome est une maladie asymptomatique au début de son développement. Il est impossible pour un individu  de déterminer s'il est atteint ou non du glaucome. C'est pourquoi la moitié des individus atteints du glaucome ne le savent pas. D'où la nécessité  dès quarante ans de consulter un ophtalmologiste pour dépister le glaucome et ainsi obtenir un traitement qui empéchera la maladie de se développer.

Cette consultation est divisée en 4 parties:    _ mesure de la pression intraoculaire,

_examen de la paille optique ,

_ examen du champ visuel,

_ mesure de l' ange iridocornéen.

1) Mesure de la pression intraoculaire

L'hypertonie oculaire étant une cause du glaucome, la pression intraoculaire doit être systématiquement mesuré lors de chaque consultation. La mesure se fait à l' aide d' un appareil appelé tonomètre qui  insuffle dans l' oeil un jet d' air permettant d 'observer la résistance du globe oculaire a la pression .La tension normale de l' oeil est de 16mm Hg et ne doit pas dépasser les 21mmHg qui peuvent alors entrainer un glaucome.

2) Examen de la papille optique.

Cet examen consiste en une observation de la couleur , de la forme et de l' aspect de la papille pour déterminer la présence ou non d' une excavation importante de celle-ci à l' aide d' un instrument appelé ophtalmoscope. Rappelons que cette excavation est due a la raréfication du nombre de fibres optiques  au niveau de la papille.

Cet examen nécessite de placer un collyre dans l'oeil permettant de dilater la pupille. de ce fait la vision peut être brouillée . Il est donc préférable de se faire raccompagner pour ne pas risquer un accident de la circulation lors de cet examen.

3) Examen du champ visuel ou périmétrie.

Le champ visuel est formé d'un ensemble de points qu' un oeil immobile peut percevoir.

Ce test consiste a déplacer un objet sur une grille et de demander aux patients a quel endroit il est capable de voir l' objet. On peut ainsi déterminer les zones ou la vision est perdue (appelée scotomes) et ainsi  établir une carte du champ visuel .

4) Mesure de l' angle iridocornéen

L' ophtalmologue place sur la cornée un verre de contact qui lui permet de déterminer l' angle iridocornéen et ainsi de savoir si le patient est atteint d' un glaucome ouvert ou fermé. En fonction du résultat il peut lui donner un traitement approprié.

II-Traitement.

Le malade atteint du glaucome ne peut en aucun cas être guéri, en effet une fois que le nerf optique a ete abimé il est impossible de le réparer. Soigner cette maladie se résume en fait à ralentir sa progression  voire à la stopper .pour cela les médecins traitent un de ces facteurs de risques qui est l' hypertonie oculaire.Ainsi tous les traitements ont pour but de diminuer le taux d' humeur aqueuse dans l' oeil soit en limitant sa sécrétion ou bien en favorisant son élimination.Mais la bonne réussite des soins  nécessite un traitement à vie qui doit être correctement appliqué et commencé le plus tôt possible.

Il existe différentes formes de traitements utilisés en fonction du type de glaucome et de son stade de développement : les médicaments , le laser et la chirurgie. Ces trois types de traitement peuvent être utilisés séparemment ou ensembles selon le malade.

1)Le traitement médical.

Il se fait sous la forme de collyre a administrer soit directement dans l'oeil soit par voie orale sous la forme de comprimés qui sont parfois plus efficaces . Le choix des collyres à utiliser se fait en fonction des prédispositions du patient. En effet, de nombreux collyres peuvent provoquer de multiples effets secondaires, et ne fonctionnent donc pas forcément de la même manière chez deux individus différents. Ils ont tous pour but de diminuer la pression oculaire mais agissent selon différents mécanismes:

a-Mécanisme de diminution de la sécrétion de l' humeur aqueuse.

-- collyres bétabloquants: Ils sont prescrits en première intention et sont  assez bien tolérés localement, ils n' irritent en fait peu ou pas les yeux. Les effets secondaires sont les suivants: troubles respiratoires et cardiaques

--collyres hypotonisants: Ils sont prescrits soit en première intention lorsque les betabloquants sont contre-indiqués soit  en deuxième intention lorsque les bétabloquants ne sont pas suffisamment efficaces.=>collyres alpha 2 stimulants

  =>collyres inhibiteurs de l' anhydrase carbonique( existe aussi en comprimé mais peuvent provoquer fatigue et crampe d' ou la nécessité de faire un régime riche en potassium)

b-mécanisme d' élimination de l' humeur aqueuse.

--collyres myotiques: Ils entrainent une diminution de la taille de la pupille ce qui les rend utile pour prévenir un glaucome a angle fermé. Ils sont parfois associés a des betabloquants.Par contre ils peuvent provoquer des troubles de la vision dans l' obscurité ( car la pupille se dilate moins) ainsi que des maux de têtes.

--collyres sympathomimétiques : Ils peuvent modifier la couleur de l' iris.

2)Le laser.

Il permet d' intervenir sur l' oeil sans effectuer de gestes chirurgicales.Il existe trois techniques différentes.

a-Techniques agissant sur l' élimination de l' humeur aqueuse.

--LA TRABECULOPLASTIE . Cette technique agit sur le trabeculum. Le rayon lumineux emis par le laser augmente la perméabilité du trabeculum et facilite l' écoulement de l' humeur aqueuse

--L'IRIDOTOMIE . Ce traitement est réservé aux personnes atteintes d' un glaucome à angle fermé.  Il technique consiste en la perforation de l' iris permettant alors  à l' humeur aqueuse d' atteindre le trabeculum bien que l' angle iridocornéen soit fermé. Cette technique n' agit pas sur le trabeculum qui doit être non bouché .

b-technique de diminution de sécrétion d' humeur aqueuse.

-- LE CYCLOAFFAIBLISSEMENT. Cette technique consiste  à diminuer la capacité de production de l' humeur aqueuse. Beaucoup plus complexe que les deux précédentes cette technique est utilisée lors d' échecs de celles-ci dans des cas très precis.

2) La chirurgie

Elle est utilisée si les autres traitements n' ont pas été efficaces .

Il existe différentes techniques chirurgicales qui permettent de faciliter l' écoulement de l'humeur aqueuse  dont  la trabeculectomie et la trabeculectomie non perforante qui consistent à enlever une partie du trabeculum bouché.

D-Campagne de prévention en France.

    Bien que le nombre de campagnes ne soit pas suffisant, on peut tout de même noter en France certaines manifestations  hélas peu relayées par les médias qui sont pourtant le vecteur principal de l' information.Ainsi,la première campagne nationale  contre le glaucome, organisée par le comité de Lutte contre le glaucome et avec le soutien de la société francaise des ophtalomologues n'a été annoncé que par le magasine télévisé de france 2  Télématin du 11 mai 2005 . Cette campagne  a commencé par des conférences grands public à Paris le 12 mai puis s'est poursuivie par la traversée de toute la France  du 20 mai au 12 juin d' un camion informatif proposant des dépistages gratuits -  mesure de la tension oculaire et du champ visuel.
    D'autres manifestations ont inclus dans leur stands des dépistages contre le glaucome à l' image du slaun de la forme et de la sonté qui les proposent depuis plusieurs années. Ces dépistages s' avèrent utiles  pour effectuer des statistiques . Ainsi , lors l' édition 2003 , sur  250 dépistages effectués, 15 à 20 % des personnes avaient une hypertonie oculaire   nécessitant un rendez-vous chez l' ophtalmologue.
    On se rend alors compte de l' importance des dépistages face à une population peu consciente des dangers du glaucome.

Pour plus d' infos :

http://www.glaucome.com/glaucome/INDEX_GLAUCOME.html

http://www.leglaucome.fr/informe-5.html


Posté par didiclub à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Glaucome

Nouveau commentaire